Dentiste effectuant un curetage parodontale

Curetage parodontale

Curetage parodontal
Lorsque la gingivite n’est pas contrôlée, le biofilm (bactéries) commence à s’accumuler dans le sulcus (espace entre la dent et la gencive). Si ces bactéries ne sont pas éliminées quotidiennement, elles durcissent avec le temps au contact des minéraux dans la salive et se transforment en tartre. Ce dernier finit par provoquer la destruction de l’attache qui maintient la dent à l’os.

La maladie parodontale est une maladie infectieuse qui affecte la fondation de la dent, soit la gencive, le ligament et l’os. Elle peut avoir un impact psychologique sur l’estime de soi. En effet, une fois installée, la parodontite crée des espaces vides inesthétiques entre les dents ; celles-ci paraissent longues, deviennent plus mobiles et le patient souffre souvent de mauvaise haleine.

Dans certains cas, le détartrage n’est pas suffisant pour éliminer le tartre sous gingival. Il faut assainir plus en profondeur et lisser la dent par un curetage afin de stabiliser la maladie parodontale et recréer une attache gingivale saine, première barrière contre la parodontite.

 

Parfois, la maladie parodontale est causée par une anomalie des fonctions telles qu’une déglutition atypique, une poussée linguale et un bruxisme. C’est pourquoi le praticien doit effectuer au préalable un bilan parodontal complet de votre santé dentaire et mesurer les poches et l’étiologie de la parodontite.

 

Plusieurs étapes suivront :

  • Enseignement des méthodes d’hygiène orale spécifiques
  • Début de la décontamination parodontale grâce aux ultrasons et aux curettes puis rinçage antiseptique
  • Réévaluation un mois après de votre situation afin d’apprécier la qualité de l’attache gingivale
  • Contrôle de maintenance pour stabiliser l’évolution de la maladie